Créez un forum Gratuit >


L’apprentissage de la propreté

outils,méthodes,pistes...

L’apprentissage de la propreté

Messagepar peter62 sur 08 Mai 2014, 18:33

Avatar de l’utilisateur
peter62
 
Messages: 1045
Inscrit le: 07 Mai 2012, 22:24

Re: L’apprentissage de la propreté

Messagepar educspé30 sur 29 Sep 2014, 14:46

Bonjour,

Etant educatrice spécialisée à domicile, cela va beaucoup m'aider. Merci.http://www.educadom.puzl.com
educspé30
 
Messages: 58
Inscrit le: 29 Aoû 2014, 14:59

Re: L’apprentissage de la propreté

Messagepar bart59000 sur 18 Jan 2016, 19:45

Acquisition de la propreté


Créée par le psychologue Ludovic Lefebvre, psychologue DE pour enfants et adolescents Spécialisé en ABA

Cette autre page sur le sujet peut vous aider: cliquez ici


L'apprentissage de la propreté, parlons en premier du pipi, ne peut se faire que si l'enfant est capable de rester assis ET de se retenirau moins une ou deux heures.

Pour le caca, un signe du fait que l'enfant peut apprendre aux toilettes est qu'il s'accroupitsystématiquement ou se cachepour faire caca dans sa couche (pensez donc à procurer à votre enfant un endroit où se , comme une tente d'intérieur).

Pour cela, il est important de renforcer les toilettes... en les décorant d'une manière plaisante pour l'enfant, en le félicitant lorsqu'il reste assis, en le récompensant si le pipi vient. Pour apprendre à l'enfant à rester assis aux toilettes, il faudra respecter un ordre logique, en étant patient: cela peut prendre beaucoup de temps mais le résultat en vaut la peine.

1/- Faire accepter à l'enfant d'entrer dans les toilettes : pour cela, y mettre de ses jouets, livres etc, que par exemple il devra aller chercher, lors d'un jeu de "cache cache jouet".

Laisser la porte des wc ouverte lorsque vous y êtes... ainsi votre enfant peut voir qu'il ne s'y passe rien de particulier

=> Une fois cette phase acquise, et renforcée (les petits bonbons au chocolat de toutes les couleurs donnent généralement de bons résultats...), il conviendra de faire accepter le fait d'être assis à l'enfant.

2/- Accepter de s'assoir sur les wc

Pour cela, plusieurs impératifs : cuvette à température ambiante, ambiance suffisamment chaude pour que l'enfant puisse y rester à moitié dénudé sans avoir froid, trouver un réducteur de la bonne taille lorsque l'enfant est jeune, de préférence amusant (on trouve dans bien des magasins des réducteurs rigolos à tête de canard).

Pensez aussi à un petit réhausseur pour que l'enfant ait les pieds posés, dans une position permettant d'être installé confortablement, de préférence avec les genoux au dessus du bassin.

Lorsque ces pré requis sont présents et acquis, tenter l'assise sur les toilettes. Pour certains enfants, il faudra décomposer en deux phases :

1 : s'assoir tout habillé, en renforçant un maximum, si le fait de se dénuder est trop difficile pour l'enfant. Et là, tous les moyens sont bons : ce qu'il préfère, un bonbon, un dessin animé, une histoire.

Une fois que ceci est acquis, estomper les récompenses. Le fait de s'assoir doit devenir naturel.

2 : s'assoir en ayant baissé le pantalon et le slip ou la culotte.

Cette phase peut être compliquée et difficile à mettre en œuvre. Même si l'adulte doit rester maitre de la situation, il faut parfois accepter de faire des compromis, l'essentiel étant que l'enfant fasse ce que lui demande l'adulte.

Si se dénuder est trop compliqué, lui demander d'enlever juste son pantalon pour commencer.

=> Il faut décomposer au maximum, en autant de phases que nécessaires.

NB : pour réussir dans l'acquisition de la propreté, il faut que l'enfant ait un niveau de conscience suffisant, sans lequel ce travail risque d'être voué à l'échec.

Maria WHEELER, psychologue américaine spécialisée en ABA, estime qu'il faut au moins une réponse positive aux questions suivantes pour déterminer si l'enfant a un niveau de conscience suffisant pour apprendre à contrôler ses sphincters :

– Est-ce que la personne se comporte différemment quand elle souille ses vêtements ou ses couches ?

– Est-ce qu'il existe un intérêt dans les activités liées à la toilette, se laver les mains, s'habiller, se déshabiller, ou dans des tâches similaires ?

– Existe t-il un intérêt ou un changement de comportement à la vue d'une personne impliquée dans une action liées à la miction ou la défécation ?

Maria WHEELER suggère qu'un individu qui aurait un âge mental inférieur à 2 ans ne serait pas « un bon candidat pour l'apprentissage des toilettes »

Résumé



1/- Prendre garde au niveau de conscience de l'enfant

2/- Rendre les toilettes agréables

3/- L'aider à apprendre à s'assoir sur la cuvette des wc (avec un réducteur l'attirant)

4/- Viser les bonnes heures, voire lui faire boire une boisson qu'il aime en quantité importante

5/- Demander son avis à un professionnel

6/- Surtout : toujours garder son calme, même lorsque vous essuyez le dixième pipi de la demi matinée. Votre enfant ne fait pas ça pour vous ennuyer, et il peut se trouver en situation émotionnelle difficile. Il vous appartient de lui donner confiance en lui, en lui montrant la confiance que vous avez en lui.
Avatar de l’utilisateur
bart59000
 
Messages: 138
Inscrit le: 25 Mai 2012, 16:21


Retourner vers éducatif,accompagnement,communication..

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités



cron
Créer un forum gratuit avec Forumavie.com | Signaler Abus ! | Support Technique