Créez un forum Gratuit >


témoignage

exemple : Comment préparer les vacances??????

Re: témoignage

Messagepar indiana2 sur 09 Nov 2015, 18:31

Je continue d'expliquer la suite de mon hospitalisation qui se repasse de nouveau mal, oui, moi qui avait discuté avec les autres patients de faire des sorties dans ce que j'aime bien, je voulais aller à walibi pour halloween le samedi 31 octobre et j'en avais discuté avec 2 amis de l'hôpital comme Ludo et Robert et Ludovic avait eu l'idée qu'on aille voir 2 films d'horreur au cinéma mais voila, ça n'avait pas pû se faire car Robert et Nancy qui devaient venir, ils ne sont pas venus et la psychiatre n'aurait pas mis de mot pour moi comme quoi elle était d'accord et comme les 2 films finissaient après minuit, on aurait dû revenir à pied hors qu'une infirmière nous a dit qu'il y'avait 1 heure de marche.

Alors, ce jour-là, on a fait autre chose car voial, avant 18h, on a entendu des cortèges dans les rues de Manage et on a été les rejoindre mais voila, on a dû rentrer pour 20h pour les médicaments que Ludovic me disait.

Pour walibi, on avait organisé ça le 7 novembre et la psychiatre qui en avait rediscuté avec l'équipe.

Mercredi 4 novembre, la psychiatre a discuté de la sortie walibi avec l'équipe et Ludovic ainsi que les autres patients devaient en parler à leur psychiatre pour avoir l'autorisation et moi et Ludovic, on en avait parlé mais quand ma mère est venue me voir, elle était occupée à parler avec l'assistante sociale à 14h30 en disant que je fesais confiance à n'importe qui tout ça parce que je préférais aller en voiture plutôt qu'au train et que le patient qui avait une voiture n'aurait pas parlé de la sortie à la psychiatre et l'assistante sociale m'a expliqué que ma mère était encore inquiète et qu'on m'avait trouvé une éducatrice et que j'aurais dû aller avec l'éducatrice hors que j'ai expliqué à ma mère que je préférais y aller avec des patients de l'hôpital vu que j'avais déjà Ludovic qui venait ainsi que d'autres patients mais d'après l'assistante sociale, les autres patients comme Robert, Yless, Mélanie, etc, n'en n'auraient pas parlé à leur psychiatre et Robert avait signé une décharge lundi 2 novembre.

Pour ce qui est d'aller en discothèque au réveillon de nouvel an, ma mère ne voulait pas non plus que j'aille avec des amis de l'hôpital comme Ludovic ou Paul qui était un patient du service 61 tout ça parce que c'est une discothèque de la capital hors que j'ai dis à ma mère que je connaissais un autiste du susa qui allait en discothèque au cap'tain à Tournait et qu'il y allait plusieurs fois et bien, ma mère n'a pas cru à ça.

Donc, voila, ma mère a dit à l'assistante sociale que malgré mon hospitalisation et les médicaments que ça ne donnait rien et que je continuais de revenir avec les mêmes histoires hors que comme je lui ai redis, j'ai voulu me faire hospitaliser our dépression mais voila, ma mère m'avait déjà dit que c'était la psychiatre qui avait voulu et ma mère a dit à l'assistante sociale qu'elle ne voulait pas me reprendre tout ça parce qu'elle dit que j'étais difficile chez elle, qu'elle avait eu la police, les pompiers le 3 mai hors que c'était moi qui avait dit à François de faire venir la police chez moi et moi qui avait expliqué à l'assistante sociale pourquoi, ma mère a commencé à lui dire que c'était vrai que je ne me lavais pas et que quand elle venait me voir à l'hôpital le mercredi et samedi (pour me reprendre) que mon essuie n'était pas mouillé, que je n'étais pas rasé, etc, hors que je me lave tous les jours à l'hôpital.

Ce jour-là, après que ma mère soit repartie, j'ai envoyé un sms à Robert pour voir s'il viendrait à walibi et lui qui habite chez Nancy une ancienne patiente de l'hôpital, et bien, c'est elle qui avait décroché en me disant que c'était fini, que Robert ne voulait plus venir à walibi avec nous autres et que moi et même Ludovic qu'on n'arrêtait pas encore de lui envoyer pleins de sms hors que Ludovic ne lui avait rien envoyé cette fois-ci et elle m'a même menacé de porter plainte conte nous autres si on continuait.

Ce soir-là, j'ai su finalement qu'on ne serait que 2 à aller à walibi tout ça parce qu'Yless m'avait dit qu'on en reparlerait et que quand il a vu sa psychiatre qu'elle lui aurait dit qu'il devait prendre des médicaments et que c'était non pour walibi et une autre patiente qui avait dit qu'elel viendrait, elle aurait dit à Ludovic qu'elle ne venait pas car elle devait garder sa fille hors qu'elle ne m'avait pas dit ça au départ.

Donc, voila, je me rend-compte que malgré que je prends du ziprexa que ça ne se passe de nouveau plus très bien avec les patients et Ludovic n'est pas sûr de venir pour une autre raison et aller avec l'éducatrice quand je lui ai expliqué ça, elle me disait que c'était trop tard pour y aller avec elle.

Pour ce qui est du logement, j'en avais rediscuté avec ma psychiatre et moi qui ait expliqué ça à la vice-présidente de mon association de parents, elle me disait que "nos pilifs" à Bruxelles que ça pourrait me convenir et qu'il y'a des autistes là-bas et la psychiatre me disait que ça pourrait me convenir aussi et il faudrait que je dise à ma mère d'aller voir sur place pour voir comment c'est là-bas.

Le lendemain, Ludovic m'a dit qu'il ne savait finalement pas venir à walibi avec moi car il n'avait pas eu son argent et donc, j'ai dû annuler la sortie et ce n'était pas possible d'y aller avec l'éducatrice car elle avait prévu autre chose hors que je ne pouvais pas savoir à l'avance que tous les patients se désisteraient de la sortie et aussi, Yless qui a demandé à l'assistante sociale si elle m'avait dit qu'il ne serait plus là et plus hospitalisé, elle lui aurait dit que j'avais mal compris et qu'il ne serait pas à walibi non plus et il m'avait traité de menteur et le pire, j'avais été en parler aux infirmières car elles m'avaient dit que si j'avais des problèmes avec tel ou tel patients qu'il fallait que je vienne en parler et qu'on irait discuter avec le patient et bien, elles n'ont pas voulu avoir de discussion avec eux tout ça parce qu'elles n'étaient pas là et le pire, c'est que j'avais eu des problèmes avec un autre patient assi et donc, je me rends-compte que je n'ai pas ma place au service 61, que mon hospitalisation ne donne rien et j'avais dis à la psychiatre que je voulais signer une décharge et repartir définitivement chez ma mère mais la psychiatre n'était pas d'accord.

Jeudi 5 novembre, un patient m'avait demandé s'il ne m'avait pas énervé devant ma mère la veille car il m'avait dit des trucs dont je ne me souvenais plus trop et je lui ai demandé pourquoi il m'avait dit des trucs et il me disait qu'il m'avait juste parlé de walibi et qu'avant que ça s'appelait six flag hors que je sais bien qu'il ne m'a pas dit ça et j'ai voulu en parler aux infirmières mais elles n'ont pas voulu intervenir non plus hors que j'ai bien vu que le patient s'était foutu de ma gueule.

Donc, voila, je ne sais pas quoi faire et je trouve que j'ai été mal réorienté encore une fois comme je l'ai été durant toute ma vie et la visite au service 23 ne s'est pas encore faite.

Maxime.
indiana2
 
Messages: 33
Inscrit le: 03 Mai 2013, 19:43

Re: témoignage

Messagepar indiana2 sur 22 Nov 2015, 20:49

Bonjour,

Je continue d'expliquer la suite, oui, le mercredi 11 novembre au self-service, pendant que je dinais, à un certain moment, Wendy m'avait fait signe en me disant "bonjour" et juste après, Yless m'avait demandé si je fesais encore la gueule pour walibi et il a commencé à dire aux patients que je l'énervais à raconter des mensonges.

Donc, voila, je conclus qu'en réalité, l'hospitalisation n'a pas donné grand-chose, que ça fait presque 2 mois que je suis rentré à l'hôpital, que je ne me sens pas à ma place comme les autres endroits où j'étais avant et qu'à cause de ça, que je continue d'aller mal.

Lundi 16 novembre quand j'étais revenu à Manage après avoir passé 3 nuits chez ma mère, j'avais dis à Sandrine, une autre patiente que je ne me sentais pas intégré dans le service et moi qui lui ait parlé pendant qu'elle se brossait les dents, son copain Jonathan lui disait qu'on ne lui laissait pas se brosser les dents.

Mardi 17 novembre au matin, j'avais dis à la psychiatre de téléphoner au logement encadré novateur de Montignies-sur-Sambre car moi qui les avait recontacté vendredi 13 novembre, la dame me disait qu'on avait gardé ma place mais que si je ne venais pas tout de suite qu'on envisageait de la donner à quelqu'un d'autre et quand la psychiatre a téléphoné là-bas, la dame lui a dit qu'on en avait rediscuté avec l'équipe et que je pourrais intégrer le LEN le 3 décembre mais voila, la dame m'avait retéléphoné jeudi 19 novembre en me disant que je pourrais déjà y aller le 1er décembre et que pour les activités de jour que je serai accompagné d'une équipe mobile.

Le mercredi 18 novembre au matin, Yless m'avait encore demandé si je fesais la gueule car je ne parlais plus à personne et il avait même dit à Geoffrey que depuis que Robert n'était plus là que je fesais la gueule et que je ne parlais plus à personne et quand j'ai été en parler à une infirmière, je lui disais qu'Yless me demandait encore si je fesais la gueule pour walibi car je me doutais bien qu'il me demandait ça aussi et Yless a dit à l'infirmière que ce n'était pas vrai hors que voila, je trouve qu'il n'avait plus à me demander si je fesais encore la gueule.

Aussi, depuis que Céline, une ancienne patiente avec qui je m'entendais très bien, quand elle était revenue le vendredi 6 novembre, j'avais peur d'elle et je ne lui disais plus bonjour et chaque fois que je la voyais, je partais, oui, j'avais eu ce genre d'angoisse avec Mélanie aussi, une qui était arrivée le 10 septembre et qui était partie le 6 novembre mais voila j'étais arrivé à vaincre cette angoisse jeudi 19 novembre au soir et à 21h, quand je suis allé rejoindre d'autres patients au fumoir et que Céline était venue, elle m'avait parlé à un certain moment et je lui ai dis que je m'excusais de ne plus lui dire bonjour.

Ce jour-là au soir, à un certain moment, le copain de Sandrine est arrivé au fumoir et moi qui lui avait demandé s'il me trouvait méchant, il me disait que ça dépendait et il me disait que quand je respecterai les autres, que les autres me respecteront et il me disait aussi que quand j'ai des accès de colère qu'il faut que j'en parle aux infirmières à la bulle et pas aux patients et je lui avais demandé comment il savait que je manquais de respect aux gens et que j'avais des accès de colère et il me disait que je manquais de respect aux gens car j'avais parlé à Sandrine pendant qu'elle s'était brossée les dents et que je n'avais pas respecté son intimité et donc, il me disait que je ne respectais pas l'intimité des gens.

Aussi, il me disait que pour les accès de colère qu'une fois que j'avais tapé dans une vitre et je lui ai demandé à un certain moment s'il avait vu ça et il e disait que non mais que des patients lui en ont parlé et je lui disais que les patients pouvaient très bien mentir mais Jonathan me disait qu'en général les patients du service ne mentaient pas pour ce genre de choses hors que moi, je n'ai pas trouvé ça logique Jonathan ait cru ça car moi, quand j'avais été trouver une infirmière car Yless me prenait pour un menteur, elle n'a pas voulu prendre parti car elle disait ne pas avoir vu la situation.

Aussi, il me disait que si je veux qu'on me respecte que je dois d'abord changer moi car les autres ne changeront pas et aussi, il me disait que Sandrine n'osera jamais me manquer de respect et il me disait qu'il ne voulait pas qu'on la touche et il me disait que si par exemple, je la toucherais qu'il me démolirait hors que je ne trouve pas ça normal d'agir comme ça.

Aussi, Céline me disait avoir su par Amaury, un autre patient que des gens du service avaient été méchants avec moi et j'avais commencé à lui expliquer les problèmes que j'avais eu, oui, elle me disait que quand elle était partie début octobre qu'ils en ont profité après et je suis content que Céline l'ait appris par Amaury car je voulais que Céline sache que j'avais même des problèmes avec les patients du service et que ce n'est pas qu'avec ma famille ni à l'école que j'ai eu des problèmes et d'ailleurs, j'avais voulu lui faire lire mon témoignage.

Donc, voila, je continue de conclure que pas beaucoup de patients me comprennent si ce n'est que Céline et sinon, j'espère sortir de l'hôpital le 1er décembre pour pouvoir intégrer le "sablier" vu que chez ma mère et son copain, ça ne se passait pas bien non plus mais la psychiatre me disait que je devais rester à l'hôpital jusqu'au 1er décembre.

Donc, voila, j'espère être tranquille cette fois-ci au "sablier" sinon, il faudra que je recherche un autre logement.

Maxime.
indiana2
 
Messages: 33
Inscrit le: 03 Mai 2013, 19:43

Re: témoignage

Messagepar indiana2 sur 29 Déc 2015, 18:08

Bonjour,

Je continue d'expliquer la suite en ce qui concerne l'autonomie dans le LEN de ma région.

Moi qui ait commencé le lundi 30 novembre, ça s'est plutôt bien passé et j'ai fais 3 semaines là-bas où j'ai fais les courses le lundi et le mardi, mercredi, jeudi, je fesais à souper et l'éducatrice m'apprenait des recettes.

Aussi, le lundi, je suis allé au café du coin avec 2 autres personnes du LEN.

Le jeudi 17 décembre, j'ai appris à faire une lessive avec l'éducateur

Le vendredi après-midi, je repartais chez ma mère car les week-end, je dois revenir chez ma mère et moi qui ait dû revenir chez elle pendant les fêtes de fin d'année et bien, pour vous dire que les fois où je suis chez elle, j'ai de nouveaux des engueulades avec elle, son copain ainsi que mon père qui est revenu.

Les prochaines semaines quand je retournerai au LEN le lundi 4 janvier, je ferai peut-être des sorties avec les autres dans ce que j'aime bien car j'attends depuis pas mal de temps que ce projet-là se mette en place car les aspergers avec qui je sortais, ils m'avaient laissés tomber et donc, j'aimerais tenter avec ceux du LEN pour voir et éventuellement d'autres personnes par la suite.

Maxime.
indiana2
 
Messages: 33
Inscrit le: 03 Mai 2013, 19:43

Re: témoignage

Messagepar indiana2 sur 12 Fév 2016, 01:31

Bonjour,

Je continue d'expliquer comment ça se passe au LEN, oui, j'avais demandé à Anthony pour faire des sorties dans ce que j'aime bien comme à Walibi ou en discothèque et il me disait qu'aller en discothèque que ça ne serait pas possible car personne n'a de voiture et que personne n'avait le budget.

Aussi, il me disait que ça ne l'intéressait pas la foire de Bruxelles ni la foire de Namur et donc, moi qui m'était rendu-compte qu'avec ceux du LEN, que certaines sorties n'étaient pas possible et bine, je m'étais décidé à retourner aux réunions du mouvement "les personnes d'abord" à Namur pour rencontrer des gens et faire des sorties.

Malheureusement, dans le courant janvier, les problèmes ont commencés avec 2 autres personnes du LEN: Rudy et Anthony.

Avant les fêtes de fin d'année, je n'avais pas vraiment de problèmes, non, c'est après que ça a commencé, oui, moi qui voulait faire des sorties avec les autres du LEN dans ce que j'aime bien, j'avais demandé à Anthony qui lui était intéressé de venir à Walibi avec moi s'il ne connaissait pas des amis qui avaient les mêmes loisirs v que je recherchais des gens qui avaient les mêmes loisirs que moi que moi et il me disait que je ne m'entendrais pas avec ses potes car il disait que ses potes, c'était ses potes et un jour, il m'a parlé d'un ami à lui qui s'appelle Melvin et qui lui était passionné de Walibi, des fêtes foraines et j'avais demandé à Anthony si je pouvais l'ajouter et un jour, Anthony a commencé à en faire une histoire tout ça parce qu'il a cru que j'avais ajouté son ami Melvin et ça ne lui avait pas plu hors que voila, c'était son ami qui m'avait envoyé une demande d'ajout car je lui avais demandé.

Aussi, Rudy qui a un ami et qu'Anthony connait, je m'étais dis que je pourrais faire sa connaissance et Rudy n'a pas aimé non plus tout ça parce qu'il a cru que j'avais ajouté l'ami d'Anthony, il a commencé à me dire que je serais capable d'ajouter son ami Facebook et que je n'avais pas à aller voir dans sa liste d'ami et Anthony m'avait dit ça aussi hors que sa liste d'ami était ouverte à ses amis vu que moi, j'ai accès.

Le mardi 19 janvier, je m'étais décidé à retourner aux réunions du mouvement à Namur et Vanessa qui était venue me chercher à la gare avec Monique, une autre personne, elle me disait de nouveau que j'étais un gentil garçon et qu'elle m'appréciait et j'avais fais la connaissance de nouvelles personnes vu qu'il y'avait 5 personnes en + que l'année dernière.

Après la réunion, Vanessa était venue me reconduire à la gare de Namur et moi qui lui avait reparlé de faire des sorties avec elle car elle était prête à en faire avec moi, Stéphane, un stagiaire lui disait de m'inviter à boire un verre, me faire visiter la ville de Namur et me loger une nuit à son studio.

Quand j'ai repris le train avec le stagiaire, il me disait de tenter ma chance avec Vanessa car il me disait que je ne perdais rien et donc, je lui avais dis que je tenterais ma chance.

Le mardi 26 janvier, il n'y avait pas eu réunion car la dame était malade mais Vanessa m'avait quand même invité à boire un verre en ville, et donc, on s'était baladé dans Namur puis, elle m'avait montré son studio et puis, on était parti boire un verre et elle m'avait demandé sur Facebook plusieurs jours avant si je croyais au coup de foudre et moi qui lui disait que je voulais sortir avec elle, je lui avais demandé le 26 janvier si je pouvais l'embrasser sur la bouche et elle me disait que oui si je voulais et donc, je l'avais fais mais voila, le lendemain, elle m'avait dit sur Facebook que ça ne lui avait pas plu et que c'était un geste déplacé et qu'il ne fallait plus que ça se reproduise.

Le jeudi 28 janvier, les problèmes au LEN ont commencé malheureusement, oui, moi et Rudy on s'est disputé tout ça parce qu'il me disait que j'étais capable d'ajouter son ami car il disait que j'avais ajouté l'ami d'Anthony et quand je lui ai demandé pourquoi il m'accusait de ça, il a commencé à s'énerver encore + et le lundi 1er février, il m'a même dit qu'il n'avait que 2 n° de téléphone à faire, oui, il m'a parlé qu'il avait son parrain qui viendrait et la manière dont Rudy a réagit, j'ai cru que son parrain me casserait la figure car voila, avec ce que Rudy m'expliquait sur son parrain, j'ai cru qu'il le ferait.

Sinon, Rudy me disait qu'il ne dirait rien aux éducateurs de la dispute qu'on a eu le jeudi 28 janvier car il disait que ça ne regardait pas les éducateurs et que c'était entre-nous mais voila, quand on a eu réunion de concertation le jeudi 4 février, Anthony a commencé à me balancer en disant que j'avais ajouté son ami sur Facebook et que je voulais faire ça avec l'ami de Rudy, oui, à un certain moment, je voulais faire la connaissance de l'ami de Rudy car Anthony avait fait sa connaissance.

Alors, Rudy a achevé en disant que je voulais ajouter son ami sur Facebook et que je n'avais pas à ajouter ses amis hors qu'il m'avait dit qu'il ne dirait rien aux éducateurs mais il l'a dit tout ça parce qu'Anthony a commencé à me balancer et du coup, j'ia balancé Rudy aussi en disant qu'il y'avait souvent des tensions entre-lui et un autre du LEN car voila, tout le monde ne s'entend pas au LEN et on est 6 personnes et je sais bien qu'il y'a toujours des conflits entre Rudy et Michel, un autre du LEN auquel personne ne s'entend avec d'ailleurs.

Sinon, voila, après que l'éducatrice soit partie du LEN, Rudy a commencé à s'énerver sur moi et Anthony aussi et j'ai voulu leur demander pourquoi ils m'accusaient toujours d'ajouter leur ami sur Facebook et Rudy qui m'avait déjà dit que le lundi qu'il n'aurait que 2 n° de téléphone à faire, l'éducatrice me disait que c'était de l'intimidation et le jeudi, il a voulu appeler son ami et j'ai eu très peur et à un certain moment, la chef du service a téléphoné à Anthony et elle a voulu me parler et j'ai expliqué ce qui s'était passé et elle a dit qu'on était tous les 3 en tort et qu'on devait aller se calmer tous les 3 dans notre chambre.

Aussi, le lendemain, on devait se faire tous engueuler par la chef du service mais on ne s'est pas fait engueuler finalement.

Donc, voila, je trouve que je n'ai vraiment pas de chance car j'ai déjà eu assez de problèmes à Manage quand j'étais hospitalisé et aussi avec ma famille.

Maxime.
Dernière édition par indiana2 le 20 Fév 2016, 02:59, édité 2 fois au total.
indiana2
 
Messages: 33
Inscrit le: 03 Mai 2013, 19:43

Re: témoignage

Messagepar indiana2 sur 20 Fév 2016, 01:47

Bonjour,

Je continue d'expliquer comment ça se passe ma période d'essai au LEN, oui, le jeudi 11 février, on avait discuté calmement en réunion des tensions que j'avais eu avec Rudy et Anthony et c'était +- réglé et ça s'était mieux passé le vendredi 12 février.

Malheureusement, les tensions avec Anthony et Rudy ont recommencés la semaine du lundi 15 février, oui, moi et les autres du LEN qui avons prévu une sortie à Walibi en avril comme prévu, Anthony disait à un certain moment qu'il ne ferait pas toutes les attractions si Rudy ne fait pas tout car voila, il a dit à Anthony qu'il fesait des crises d'épilepsie et Anthony qui avait prévu de tout faire, il aurait changé d'avis et un ami à lui qui vient avec nous, j'avais demandé à Anthony si je pourrais aller à côté de son ami car lui, il fait toutes les attractions et Anthony m'a dit que non que c'était lui à coté de son ami mais voila, le pire, j'ai voulu demander des explications et Anthony et Rudy se sont encore énervés sur moi et un jour de la semaine, l'ami d'Anthony lui a téléphoné et je lui demandais si je pourrais aller à côté de lui et il me disait que oui hors qu'Anthony ne voulait pas et Anthony a dit à son ami qu'il ferait le cobra et le vampire et qu'il ne raterait pas ça hors que voila, à moi directement, il ne m'avait pas dit ça et si ce sont des attractions que Rudy ne peut pas faire, il disait qu'il ne ferait pas les attractions que Rudy ne fait pas et donc, je ne comprends pas pourquoi il a dit à son ami une autre version.

Sinon, voila, pour vous dire qu'on en a rediscuté à la réunion jeudi mais voila, si c'est pour encore que les tensions reviennent la semaine prochaine, je préfère arrêter l'essai à mon logement et sinon, je me rends-compte que la colocation est difficile pour moi et j'en ai parlé à une éducatrice et je lui disais que je préférerais un logement tout seul avec une aide-familiale à domicile mais voila, je ne sais pas si ma mère voudra et une autre éducatrice m'a dit que les aide-familiales coutaient cher.

Sinon, voila, l'éducatrice m'a dit qu'elle en rediscuterait avec les autres éducateurs en réunion pour savoir si je reste au LEN ou pas mais je me rends-compte que je n'ai pas ma place là-bas et je ne sais pas où je vais aller car déjà que j'avais pleins de problèmes dans ma famille et que j'ne ai eu aussi où j'ai été hospitalisé à Manage pour dépression.

Sinon, si ce n'est pas possible que je prenne un logement seul, je m'étais dis que je pourrais aller au "nos pilifs" à Bruxelles, la ferme dont la psychiatre Baetens avait parlé à moi et ma mère quand on était allé à la 1ère consultation du 2 septembre 2015 et la vice-présidente de mon association de parents connait aussi mais voila, si j'avais choisi le "sablier" , c'est parce que quand elle me disait que c'était + structuré, j'avais peur que ça soit trop surveillé car elle me disait aussi qu'il y'a un veilleur de nuit mais voila, elle me disait que je pourrais aller là-bas au cas où que ça ne me conviendrait pas au "sablier" et elle me disait qu'au "nos pilifs", ils connaissent l'autisme mais voila, de toute façon, ma mère ne voulait pas aller voir là-bas et me laisser faire les 3 soirées d'essai car elle disait qu'il fallait prendre 2 trains et elle refusait de faire 6 fois le trajet car après avoir été là-bas, il fallait encore revenir et donc, voila, je ne sais plus quoi faire car à tous les coups, j'ai été mal réorienté et moi qui attendait un logement depuis presque 6 années et bien, je me rends-compte qu'il faut tout remettre à zéro.

Aussi, pour les sorties, je ne sais pas avec qui je vais en faire car je me suis rendu-compte que je n'avais pas ma place au mouvement à Namur non plus hors que pourtant, les personnes sont déficientes intellectuelles.

Maxime.
indiana2
 
Messages: 33
Inscrit le: 03 Mai 2013, 19:43

Précédent

Retourner vers témoignages,discussions diverses

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités



cron
Créer un forum gratuit avec Forumavie.com | Signaler Abus ! | Support Technique